La sophrologie

La sophrologie pour réduire et gérer le stress
Respiration
Méditation

1. C’est quoi la sophrologie ?

La sophrologie est une méthode corporelle utilisée comme technique thérapeutique ou vécue comme une philosophie de vie. Elle a été conçue par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo et est inspirée de techniques occidentales comme orientales. Le terme SOPHROLOGIE, inspiré du grec ancien*, signifie étude de l’harmonisation de la conscience.

*sôs : harmonieux; phren : l’esprit; logos : science

La sophrologie est une méthode corporelle qui regroupe des techniques de relaxation dynamique et des exercices corporels. Elle associe le relâchement musculaire, la respiration et la visualisation.

Pour plus informations sur une prise en charge en cabinet, cliquez ici.

2. Les origines de la méthode

 

Les inspirations de la sophrologie sont multiples et son fondateur a puisé dans des techniques qui existaient déjà dans les années 60. Du côté des techniques occidentales qui ont inspiré la sophrologie, on retrouve l’hypnose ainsi que les techniques de relaxation et de suggestion positive, comme la méthode Coué. Alfonso Cayceo s’est également enrichi lors de ses voyages en Orient de méthodes orientales comme la méditation, le yoga et le zen. Il a fait de cette technique un véritable carrefour entre l’Orient et l’Occident.

A partir de toutes ces inspirations, son fondateur a créé une méthode unique et a codifié un ensemble d’exercices de façon très claire et précise. Il a défini des exercices de relaxation dynamique qui sont des mouvements doux associés à la respiration et a mis au point des sophronisations qui sont des visualisations guidées par la voix du sophrologue.

Aujourd’hui, tous les sophrologues possèdent la même boite à outils qu’ils mettent à disposition de leurs clients pour répondre à leurs différents besoins.

3. Les techniques pratiqués

Méthode exclusivement verbale et non tactile, la sophrologie emploie un ensemble de techniques qui vont à la fois agir sur le corps et sur le mental. Elle combine des exercices qui travaillent à la fois sur la respiration, la décontraction musculaire et l’imagerie mentale (ou visualisation). Toutes ces techniques permettent de retrouver un état de bien-être et d’activer tout son potentiel. La sophrologie permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi et d’affronter les défis du quotidien avec sérénité.

4. Les champs d’intervention

L’utilisation de la sophrologie peut s’appliquer dans de nombreux domaines. La méthode permet de répondre à un très grand nombre de problématiques et l’on distingue 4 grands domaines d’intervention.

  • Gestion du quotidien

La sophrologie propose un ensemble de techniques qui permettent de mieux gérer son stress et son anxiété au quotidien. Plus généralement, elle est d’une aide précieuse pour apprendre à gérer ses émotions et éviter qu’elles ne deviennent trop envahissantes. La méthode est aussi d’une grande utilité pour améliorer la qualité du sommeil. Elle favorise la récupération, améliore le niveau de bien-être et de vitalité en luttant contre les troubles du sommeil (difficultés d’endormissement, réveils nocturnes, insomnies).

  • Préparation à un événement

Examens, compétitions sportives ou accouchements, ces moments importants de la vie nécessitent parfois de la préparation. La sophrologie et l’ensemble de ses techniques vont être utilisés pour apprendre à gérer l’appréhension, mobiliser ses aptitudes et prendre conscience de ses capacités à vivre ces événements de la meilleure des façons.

  • Accompagnement d’un traitement médical

Dans ce cas de figure, la sophrologie ne soigne pas, mais vient en complément d’un traitement médical. Dans de l’accompagnement à un cancer par exemple, la sophrologie aide à mieux vivre les traitements, à diminuer l’impact des effets secondaires ou encore à restaurer l’image de soi. Dans le cas de la fibromyalgie, elle permettra de diminuer l’intensité des douleurs et de retrouver une qualité de vie au quotidien. Outre ces aspects, la sophrologie permet également de retrouver une certaine vitalité au quotidien. Elle aide ainsi les malades à mobiliser l’énergie nécessaire durant tout le parcours de soin.

  • Accompagnement d’un comportement pathologique

La sophrologie intervient également dans ce domaine plus thérapeutique. La méthode intervient notamment dans l’accompagnement des phobies, comme celle des transports, bien qu’elle ne les soigne pas. Elle va surtout permettre de mieux les gérer tout comme les addictions au tabac ou à l’alcool, par exemple.

Pour plus d’information sur la sophrologie, rendez vous sur le site de la chambre syndicale de la sophrologie.

Retour à l’article sommaire :